Humblot Traiteur

De la Table de Primrose à la Pyramide du Louvre, de l’organisation de mariages sur mesure à celle des 30 ans de Cognac Martell pour 3600 personnes, la maison bordelaise Humblot Traiteur fait rimer qualité et originalité. Jean-Guy Humblot, son créateur et président, s’attache depuis 36 ans à développer l’entreprise malgré un marché concurrentiel et saisonnier, pour en faire un modèle de réussite locale. Retour sur le parcours de ce landais au caractère trempé, qui fit ses premiers pas dans le restaurant familial…

Jean-Guy Humblot grandit dans l’univers de la restauration, à Maillas dans les Landes, où son grand-père puis son père tiennent l’Auberge du Pont Long. A la fin de ses études de droit, il rejoint l’entreprise familiale et la diversifie en développant les branches conserverie et traiteur, qui deux ans plus tard réaliseront chacune un tiers du chiffre d’affaires. La clientèle de l’activité traiteur, essentiellement bordelaise et souvent liée au monde du vin qui lui accorde sa confiance, prend de l’ampleur. Aussi, en 1989, il fait le pari d’installer son laboratoire de fabrication à Canéjan, près de la rocade bordelaise. Il excelle tout particulièrement dans la conception d’événements à la mise en scène soignée et parfois hors norme : une ascension à dos de chameau de la Dune du Pilat pour une soirée sous les étoiles face à l’océan, un barbecue géant dont les broches sont actionnées par des cyclistes… rien ne l’arrête !

Les clients ont le choix entre des formules déjà parfaitement packagées telle la toute dernière élaborée pour les mariages, H by Humblot, et le sur-mesure, où (presque) tout est possible, façon « haute couture ». Jean-Guy Humblot aime les défis : les cahiers des charges ambitieux exigeant créativité ne sont pas pour lui déplaire. Ainsi, chaque semaine, il réunit son équipe pour un brainstorming d’où émergent les réponses personnalisées à la demande reçue.

Attaché tout particulièrement à la qualité et à l’authenticité des produits, il veille à les choisir régionaux et de saison. Son goût pour la tradition, le raffinement et la modernité l’incite à collaborer avec des chefs étoilés comme Michel Guérard, Hélène Darroze, Alain Passard, Christian Constant, Alain Dutournier ou Philippe Etchebest -entre autres- pour mixer mise en scène Humblot et signature d’un chef : la clef d’un évènement unique.  La clientèle Humblot Traiteur est large : mariages, séminaires, congrès, petits et grands événements (de 2 à 5000 personnes), mais avec une constante immuable : la fiabilité des produits, de la réalisation et le professionnalisme de l’équipe en action.

Par ailleurs grand amateur de tennis, de vélo et de running, sports qu’il pratique assidûment, il a le goût de l’effort, du travail et du dépassement de soi. Ses partenariats avec le monde du sport, comme la première édition de « Fêtes les vins kms de St Emilion », le 13 mars prochain, sont pour lui très naturels.

Ainsi, la Maison Humblot est peu à peu devenue une référence du marché traiteur haut de gamme dans la région. Et au delà… en effet, le rayonnement de la société s’est étendu hors Gironde pour atteindre le Pays Basque. Depuis 2011, une filiale s’est ouverte à Biarritz, et d’autres extensions pourraient voir le jour à Cognac, La Rochelle, Pau et Toulouse.

Jean-Guy Humblot fourmille d’idées et de projets. Ainsi, en marge de l’activité traiteur, la branche conserverie, un temps mise en sourdine, a été réactivée récemment, notamment avec la Lamproie à la bordelaise. Cette spécialité régionale est remise en lumière grâce à un partenariat avec les propriétés viticoles intéressées, quelle que soit leur taille : elles fournissent le vin nécessaire à la confection de cette étonnante recette et disposent en retour de produits personnalisés en élégants coffrets arborant l’étiquette du château ou du domaine. Mais Jean Guy Humblot envisage également d’élargir la palette des recettes (coq au vin…) ainsi que leur distribution, lorgnant déjà vers le marché international…

Enfin, dans le domaine de la restauration, La Villa Primrose a choisi l’expertise de la Maison Humblot en septembre dernier et lui a confié les rênes de la nouvelle Table de Primrose pour développer pour ses membres une carte au quotidien, ainsi qu’une autre, plus « bistronomique », que les non-adhérents pourront venir découvrir dans ce club mythique bordelais, lors d’une soirée hebdomadaire.

Aujourd’hui, la Maison Humblot emploie 60 salariés, réalise 150.000 couverts par an, et 7.5 millions de chiffre d’affaires consolidé.

Sa devise : « Qualité, ma vérité. » empruntée à Henri Duboscq qui veille sur l’excellence de Haut-Marbuzet.

Son modèle : la maison Potel et Chabot, célèbre traiteur parisien mais également partenaire local référent, pour certaines réalisations et pour son image.

Son engagement à long terme : le développement durable.

Grâce à une remise en question permanente, Jean-Guy Humblot a le regard tourné vers le futur et reste constamment en quête de nouvelles idées et de nouveaux partenaires.

Pour mesurer le travail accompli, rendez-vous sur le site www.humblot-traiteur.fr.

© Photos : F. Guy / A. Barrière / J. Mondière