ATRS

ATRS propose des prestations de téléphonie d’entreprise, réseaux informatiques, et sécurité par la vidéo de protection et l’alarme anti-intrusion. William Boulet, son cofondateur a créé cette start-up en 2012, et depuis la petite entreprise n’a cessé de prospérer. Retour sur le parcours de ce normand toujours branché… sur des courants faibles.

Natif de Rouen, William Boulet travaille d’abord dans l’entreprise de son père qui installe des téléphones de voiture, les Radiocom 2000, ancêtres des actuels portables ; nous sommes alors à la fin des années 80.

Après dix ans passées dans le giron familial, il décide de tenter sa chance seul en vendant du café, mais la pause sera de courte durée. Au Havre cette fois, il intègre ensuite une entreprise spécialisée en Télécoms et Réseaux, et rencontre Nicolas Vautier qui deviendra plus tard son associé. Au bout de six ans, de retour à Rouen, c’est chez SOCACOM qu’il consolide son expérience en tant que chargé d’affaires. Cette belle PME normande lui permet de côtoyer de gros clients du secteur public, de l’industrie et de la santé ; il y passera dix ans.

Mais quand il retrouve son premier amour d’adolescence à Bordeaux, il choisit de se lancer dans une nouvelle aventure personnelle et professionnelle. Autodidacte, il obtient alors son BTS par Validation des Acquis de l’Expérience, et avec Nicolas Vautier lance ATRS (Atlantique Télécoms Réseaux Sécurités) en 2012. Leurs profils sont complémentaires, William est doué de qualités relationnelles et Nicolas a un profil plus technique. Trois ans plus tard, ils sont six et le chiffre d’affaires atteint 500.000 euros.

Grâce à son savoir faire et ses certifications, ATRS est l’interlocuteur privilégié des TPE/PME/PMI jusqu’à 200 postes. Intégrateur et opérateur, ATRS propose des audits techniques et fonctionnels des installations de téléphonie, réseaux et sécurité. Enfin ATRS est un consultant souple et compétitif par rapport à la concurrence, qui se veut en outre proche de ses clients. La société est par ailleurs à la pointe de la technologie, puisqu’elle propose du matériel innovant et performant, ainsi que de la fibre optique pour améliorer le débit, et des caméras de sécurité haute définition.

Depuis trois ans, ATRS ne cesse de se développer et cherche maintenant des opportunités de croissance externe en rachetant des sociétés du même secteur d’activité, comme Vodobis repris en 2014.

William Boulet manage sa petite entreprise en regardant loin devant, dans un souci de pérennité. Cet épicurien, amateur de golf à ses heures perdues, est avant tout motivé par l’aventure humaine et guidé par la satisfaction de ses clients.

Alors, pour vous en convaincre, rendez-vous sur le site www.atrs.fr . Vous verrez qu’avec ATRS, vous ne perdrez pas le fil !