Prometheus Investigations

Prometheus

Prometheus Investigations est une agence de détectives privés, qualifiée dans la recherche de renseignements en droit public et commercial, en France et à l’étranger.

Guillaume Pouillier, son co-fondeur, gère également First Detectives et intervient pour les particuliers et les entreprises, dans des domaines aussi variés que le divorce, la concurrence déloyale ou la démarque inconnue. Retour sur le parcours de cet ancien gendarme, qui s’est occupé de la sécurité de stars américaines de cinéma…

 

Issu d’une famille de policiers, Guillaume Pouillier entre dans la gendarmerie en 2002, après des études de psychologie à Paris. Il mène quelques années la vie de caserne, puis intègre la police, pour gagner en indépendance. Jusqu’en 2011, il va alterner des missions dans la police de proximité, la brigade anti-criminalité, l’unité de filature et le commissariat parisien du 16ème. Il décide ensuite de se mettre en disponibilité et de reprendre des études de droit à la faculté Panthéon-Assas, en suivant l’option détective privé. Parallèlement, il s’occupe de la sécurité rapprochée de stars américaines de cinéma, lorsqu’elles sont en tournage ou en promotion en France.

En 2013, il obtient une licence professionnelle en sécurité des biens et des personnes, puis pendant 3 ans, se spécialise en infiltration en effectuant des missions auprès de grandes agences. En 2016, il crée sa propre structure, First Detectives, agissant sur un périmètre qui va au-delà des frontières, grâce à un réseau d’attachés de presse étrangers. Il fait ainsi partie de la WAD, l’association internationale des détectives privés. En 2017, il fonde par ailleurs Prometheus avec d’autres détectives français, dans le but de répondre également à des missions d’envergure. Les deux sociétés ont reçu l’agrément du CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité), indispensable pour exercer.

Les dossiers sont traités systématiquement par deux directeurs d’enquête, afin d’assurer un suivi quotidien et optimal de chaque affaire. Ainsi, il propose des prestations très variées : enquête dans le cadre de divorce, personne disparue, recherche d’ayant-droit ou traçabilité, concurrence déloyale, démarque inconnue et vols de la part des salariés…

En 2018, Alain Rousseau vend son agence de détectives bordelaise, après 35 ans d’activité. C’est le moment que choisit Guillaume Pouillier pour rejoindre la Gironde où il est désormais installé, chaque associé de Prometheus étant responsable d’une zone géographique française pour être au plus près des clients.

Les directeurs d’enquête ont tous suivi une formation juridique leur permettant de collaborer étroitement avec les avocats, et d’agir en adéquation avec la stratégie juridique mise en place par ces derniers. Ils sont donc les meilleurs prescripteurs des détectives privés, même si la province n’a pas aussi bien intégré ce phénomène que la capitale, et la France que les Etats-Unis. Quoi qu’il en soit, la société progresse à bon rythme, emploie désormais trois salariés et s’appuie sur de nombreux prestataires. Le coût des missions est variable en fonction du temps passé, à partir de 350€ la demi-journée, mais il est à rapprocher du résultat : lorsqu’une entreprise perd 10% de son chiffre d’affaires en démarque inconnue (ou vol) sur certains produits, il devient urgent d’en identifier les causes et dans ce cas « le jeu en vaut plus que la chandelle ».

Un brin timide, Guillaume Pouillier se met en retrait pour mieux observer et écouter. Il admire, par opposition, les fortes personnalités comme Éric Dupont-Moretti, le célèbre pénaliste réputé pour ses succès et son franc-parler. Sportif, adepte du crossfit et grand voyageur, il aime aussi beaucoup la photographie. Passionné par la communication dont il aurait pu faire son métier, il est en train de lancer une société de production audio-visuelle avec un associé, pour créer des films d’entreprise orientés brand content et ainsi, promouvoir les marques.

Guidé par la confidentialité, la loyauté, le professionnalisme et la réactivité, la priorité de Guillaume Pouillier est avant tout de protéger les intérêts de ses clients.  Il exerce son métier avec une passion qu’il communique en distillant des anecdotes, partagées également avec ses étudiants lorsqu’il évoque ses filatures. Il est en effet formateur à l’ESARP (Ecole Supérieure d’Agents de Recherche Privée).

 

Comme il se plait à le dire, « le monde est plein de choses évidentes que personne ne remarque jamais », alors pour vous en convaincre, rendez-vous sur http://first-detectives.fr ou https://www.detectives-prives.com/.

Portrait signé par Emmanuelle Baron –