Max Marot

Fidèle à nos habitudes, nous mettons en avant l’un d’entre vous, présent lors de nos rendez-vous d’entrepreneurs.

Ce mois de reprise nous amène à vous présenter Julien MAROT, venu découvrir notre petit évènement d’entrepreneurs afin de se faire connaître. Julien est pourtant déjà bien connu dans le milieu du spectacle dans lequel ses aptitudes de création ont déjà bien sévi. Chanson, théâtre et cinéma gravitent autour de lui.

Originaire de Tarbes, ce sont ses études qui l’ont tout d’abord mené dans notre belle endormie pour suivre des chemins littéraires et philosophiques. Mais le sport ne l’a jamais quitté : Rugby puis basket, pour finir déjà dans une première arène, ceinturée de cordes où il aurait pu devenir professionnel de boxe anglaise mi-lourd.

Laissant tomber les cordes à sauter, au moins professionnellement, il en avait bien d’autres à son arc à développer pour rebondir. C’est certain que l’on imagine plus facilement s’épanouir la finesse de sa personnalité et de son verbe dans ses créations artistiques que sur un ring.

C’est donc sa créativité qu’il va mettre en œuvre pour écrire, créer et mettre en scène des spectacles comme « La Famille vient en mangeant » et « G.R.A.I.N », qui sont encore produits aujourd’hui sur tout le territoire avec La Compagnie Mmm… ; puis dans le théâtre privé à Bordeaux avec sa première « boîte » Les Productions du même Nom et les spectacles « Motus » et « L’Agrément » (actuellement aux Théâtre des Beaux-Arts du 28 octobre au 13 novembre).

Je vous encourage à regarder « JUILLET – Lune » avec une ambiance saisissante et… étonnante qui caractérise réellement bien cet électron libre.

Mais, c’est dans un tout autre registre qu’il se présente à nous avec une bouteille de « Mauresque Gasconne » à la main.

Fruit de son passé et remis au goût du jour, la boisson que son grand-père Max servait à sa grand-mère Pierrette. Un petit verre d’armagnac agrémenté secrètement d’un peu de sirop d’orgeat pour lui rappeler la note du gâteau basque, pays de son enfance.

« La Mauresque Gasconne » de chez « Max Marot Spirit » est donc la nouvelle marotte de ce touche à tout en hommage à ses grands-parents.

Il ne fallut pas beaucoup d’essais pour trouver le bon dosage et rajouter son empreinte gustative avec un soupçon de gingembre…

Et il ne fallut pas beaucoup d’essais pour que les chanceux dégustateurs du soir soient séduits par cette boisson qui, comme son créateur aux multiples facettes, se consomme de plein de façons. Avec des glaçons et un trait d’eau plate ou pétillante en apéritif, ou nature en digestif.

Si l’envie vous prend de découvrir le plaisant breuvage, c’est ici

MAX MAROT Spirit, la Mauresque Gasconne
www.marotspirit.com
Contact : Julien MAROT
Tél. : 07 82 04 34 45
marotspirit@gmail.com